Toyota n’est plus le premier constructeur mondial

Le séisme au Japon, qui a fortement perturbé la production automobile dans l’archipel nippon, a coûté sa place de numéro un mondial du secteur à Toyota. Le contrcuetur a été doublé au premier trimestre, et probablement pour l’année, par l’américain General Motors (GM) et l’allemand Volkswagen.