Va-t-on réussir à réguler les rémunérations dans les banques ?

La réponse est non ! Tout se passe aux Etats-Unis et les banquiers Américains sont toujours aussi généreux. Les bonus ont diminués mais les salaires fixes ont explosés. Les dirigeants de Goldman-Sachs et de JP Morgan sont à nouveau saturés d’argent. Ce n’est pas supportable politiquement dans des économies en crise. Cela va être l’une des questions du prochain G20.