VIDEO – Dan Serfaty (Viadéo) : « Ce n’est pas vrai qu’en France on est moins doué que les autres !»

Rencontre avec Dan Serfaty, fondateur et PDG de Viadeo, un des plus gros acteurs mondiaux du web dans le secteur des réseaux sociaux professionnels. Pour notre blog, il revient sur son parcours, sa vision du marché du web et la compétitivité française dans l’économie numérique.

Une journée ensoleillée du mois de mai, quelque part dans le nord de Paris. Un bâtiment anonyme de plusieurs étages. Au pied, une porte en verre à code au travers de laquelle on peut apercevoir une banque d’accueil, deux hôtesses…et des baby-foot. La porte automatique s’ouvre : Bienvenue chez Viadeo.

Difficile à croire que l’on pénètre au cœur d’un des plus gros réseaux sociaux professionnels du monde. Ici  tous les salariés travaillent en jean et Converse, les cannettes de soda ont remplacé la traditionnelle machine à café et l’on entend plus facilement parler ligue 1 que boulot dans les couloirs. Un parfum de management à la « Facebook » se fait sentir par ici.

Viadeo a été lancé en 2004 et s’est rapidement imposé comme LE réseau social professionnel. Avec 35 millions d’utilisateurs dans le monde, le site prend la place de leader en Europe, mais aussi et de plus en plus dans les pays émergents. Développé par un Strasbourgeois de 45 ans diplômé d’HEC, Viadeo fait partie de ces réussites du net français.

Justement, le jeune strasbourgeois arrive dans son bureau. Col de chemise savamment ouvert, le teint bronzé et Rayban sur le nez, Dan Serfaty s’ouvre un coca. Il tutoie ses collaborateurs, qui le lui rendent bien. Le ton rigolard, il nous demande si nous avons déjà emprunté l’A380. Lui oui. Et pour cause, partageant sa vie entre Paris, Bombay, Rio et Pékin avec pour résidence principale sa maison de San-Francisco, l’avion, il en a fait son métro.

Il s’installe enfin dans son fauteuil. Entre deux gorgés de la cannette rouge et un coup d’œil sur son BlackBerry, il répond à nos questions. Présent seulement quelques jours par mois dans le siège Parisien, il faut faire vite, un autre journaliste l’attend déjà dans le bureau d’en face.

http://www.dailymotion.com/video/xj1gc1