VIDEO – DSK : Les réactions politiques se multiplient

Depuis l’annonce de l’information ce matin, les réactions politiques se multiplient. A droite comme à Gauche, c’est la surprise et l’interrogation qui domine. Tour d’horizon des déclarations depuis ce matin :

– Martine Aubry : « Les nouvelles qui nous parviennent de New York depuis cette nuit sonnent à l’évidence comme un coup de tonnerre. Je suis moi-même, comme tout le monde, totalement stupéfaite. Je demande bien sûr aux socialistes de rester unis et responsables. » (Voir la vidéo au bas de l’article).

– Jacques Attali : « Il ne pourra pas être candidat à la primaire, ni même au FMI qui va lever son immunité. »

– Ségolène Royal : « Une nouvelle bouleversante à propos de laquelle tout reste à vérifier. (…) Dominique Strauss a droit comme tout citoyen (…) le moment n’est pas venu de commenter les conséquences sur la vie politique intérieure. »

–  François Baroin : « ll faut être d’une extraordinaire prudence dans l’expression, dans l’analyse, dans les commentaires et dans les conséquences. Il faut respecter la présomption d’innocence. »
– Bernard Debré : « C’est humilier la France que d’avoir un homme qui soit comme lui, qui se vautre dans le sexe et ça se sait depuis fort longtemps. »



-Marine Le Pen : « Il est définitivement discrédité comme candidat à la plus haute fonction de l’Etat. »


– Jean-Luc Mélenchon : « Je suis consterné. Je souhaite que ce soit faux car le viol est un crime. Il y aurait alors une victime. »

–  François Bayrou : « Ma réaction n’est pas politique essentiellement, mais ce qui me frappe, c’est que c’est très lourd pour un homme, pour un parti, mais aussi pour l’image de la France. »

– Christine Boutin : « Je pense vraisemblablement qu’on a tendu un piège à Dominique Strauss-Kahn et qu’il y est tombé. »

La réaction de Martine Aubry, première secrétaire du PS :

Image de prévisualisation YouTube