Voici pourquoi vous ne repartez jamais les mains vides de chez IKEA !

On s’en doutait, Alan Penn l’a démontré. Selon une étude publiée par ce professeur d’architecture britannique, l’agencement des magasins Ikéa est conçu pour vous désorienter et vous inciter à acheter le plus de produits possible lors de votre passage dans l’hypermarché du meuble.Ce professeur à la University College of London a tenté d’expliquer pourquoi il n’est pas possible de repartir les mains vides d’un magasin Ikéa. Il s’agit pour lui d’un paradoxe :« Bien que les gens s’y rendent par milliers, une part substantielle d’entre eux prétend détester cette expérience».

On s’en doutait, Alan Penn l’a démontré. Selon une étude publiée par ce professeur d’architecture britannique, l’agencement des magasins Ikéa est conçu pour vous désorienter et vous inciter à acheter le plus de produits possible lors de votre passage dans l’hypermarché du meuble.
Ce professeur à la University College of London a tenté d’expliquer pourquoi il n’est pas possible de repartir les mains vides d’un magasin Ikéa. Il s’agit pour lui d’un paradoxe :
« Bien que les gens s’y rendent par milliers, une part substantielle d’entre eux prétend détester cette expérience».

Joint au téléphone par le site Rue89, il estime que seulement 25% des clients « adorent » cette stratégie de la firme suédoise. Selon Alan Penn, la mise en place d’un environnement hostile incite paradoxalement les clients à acheter davantage de produits. Premièrement, le client est désorienté. Si les pièces d’expositions successives mettant en scène des salons, salles de bain ou cuisines permettent aux clients de se représenter des scènes de la vie quotidienne, ils perdent vite le sens de la réalité : « Vous êtes rapidement déconnectés de la vie quotidienne – toutes les représentations du monde extérieur sont embrouillées et même le sens d’orientation est éliminé par les zigzags et les virages du chemin».
Ikea chercherait donc à agir sur l’inconscient de ses clients. Autre but d’Ikea selon le professeur : vous frustrer. Contrairement à un supermarché ordinaire, où vous pouvez vous déplacer d’un rayon à l’autre et revenir sur vos pas, Ikea a instauré un cheminement particulier duquel il est difficile de s’éloigner. Il est vrai que les portes permettant d’effectuer un raccourci sont en général camouflées.