Yoplait, le n°2 mondial du yaourt va devenir américain

Un accord qui a été signé hier soir, la deuxième marque de yaourt au monde derrière Danone sera finalement rachetée par l’américain Général Mills. C’est la fin d’un feuilleton qui durait depuis plus d’un an. Yoplait appartenait d’un coté à un fond d’investissement et de l’autre à une coopérative de producteur laitier. Général Mills a racheté 50% du capital pour 800 millions d’euros ce qui est très important.

Jamais une entreprise d’origine agricole n’aura eu autant de prétendant que Yoplait. Tout le gotha des affaires voulait acheter la marque à la petite fleur orange et rouge. Il y avait le français Lactalis, la fromagerie Bel (La vache qui rit), le suisse Nestlé, et même les chinois qui ont fait des offres jusqu’à la semaine dernière. Assez incroyable…

Pourquoi tous ce Monopoly ?

Et bien parce que Yoplait est une très belle marque. 4, 5 milliards de CA dans 45 pays mais surtout parce que derrière Yoplait il y a 15 000 producteurs de laits qui sont regroupés dans une coopérative et qu’il fallait un système qui protège les coopérateurs et ses 1300 salariés. Les américains ont accepté de jouer à parité avec les producteurs de lait, pour le monde agricole c’était très important. Pour l’agriculture française aussi.

On connait Général Mills ?

C’est une énorme entreprise dont les produits sont très présent dans nos assiettes. Ça va des produits mexicains Old Del Paso, aux glaces Häagen-Dasz, il est associé à Nestlé aux USA pour commercialiser Nesquick, Lion , Chocapick. Ils ont déjà 5 usines en France et 2000 salariés. Général Mills a gagné Yoplait parce qu’ils ont su apporter les garanties de prix et de quantité aux producteurs de lait. L’affaire n’aurait pas pu se faire sans l’accord des agriculteurs.

Chargement des commentaires ...