Zapping – JC Lagarde : « Si un jour les banlieues s’embrasent, ce ne sera plus une explosion, ça s’appellera une révolution »

Jean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy et secrétaire général de l’UDI, était invité sur Europe 1 ce matin. En tant que maire d’une commune de banlieue parisienne située dans la Seine-Saint-Denis, il a commenté la situation à Trappes. Selon lui, « il y a un problème social à Trappes, au moindre prétexte ça s’embrase ». « Le vrai sujet, c’est que ce sont des quartiers explosifs car des quartiers de concentration de la misère sociale ». Ce problème « nécessite une volonté présidentielle », car aujourd’hui « la politique de la ville ce sont des pansements qu’on met sur une énorme plaie ; la question c’est comment on répare la plaie, comment on opère ».

Pour Jean-Christophe Lagarde, « il y a tellement de choses qui sont faciles à traiter en réalité ». Tout d’abord l’application de lois qui permettraient à la police de faire son travail dans le calme. Mais il faut aussi traiter le problème des Roms et des gens du voyage. « Autour du périphérique, dès qu’il y a 30 cm2 de libres, il y a un camp de Roms ! », déplore-t-il. « Avec les Roms, c’est au niveau européen qu’il faut traiter le problème : au nom de quoi on logerait plus vite des gens qui viennent squatter des biens publics que des demandeurs de logements sociaux ? » Quant aux gens du voyage, les maires devraient respecter la loi et construire des aires d’accueil. Qui plus est, « quand vous avez une aire d’accueil, vous pouvez confisquer la voiture et la caravane en cas d’envahissement, et quand vous expliquez ça aux gens du voyage, ils vont ailleurs ».

Regardez Jean-Christophe Lagarde sur Europe 1 :

http://www.dailymotion.com/video/x12fazz