Zapping – Ségolène Royal : « Il y a déjà eu beaucoup de hausses fiscales, il faut arrêter ! »

Ségolène Royal, présidente PS de la région Poitou-Charentes et vice-présidente de la Banque publique d’investissement (BPI), était l’invitée de Christophe Barbier ce matin sur I>Télé. Elle a critiqué les hausses d’impôts qui devraient persister en 2014. Pour l’ancienne candidate à la présidentielle de 2007, « il ne faut pas casser le moral des particuliers et des entreprises en leur disant qu’il y aura encore des hausses fiscales ». On a atteint un seuil, « il y a déjà eu beaucoup de hausses fiscales ». Aujourd’hui, si l’on veut augmenter les recettes de l’Etat, c’est plutôt vers « la relance de l’activité » qu’il faut se tourner, selon Ségolène Royal.

Elle insiste donc sur le rôle de la BPI dans cette relance économique. Pour Ségolène Royale, « la BPI, c’est 3 choses » : « une banque de proximité » qui œuvre sur les territoires et un outil de « financement de l’innovation et de la mutation écologique » qui est une source de « création d’activité et d’emploi ». La BPI cherche également à aider les PME qui « ont du mal à changer de taille ». Néanmoins, elle ne tiendra pas le rôle du pompier qui vole au secours des secteurs en crise, car « les entreprises en difficulté peuvent très bien sortir de l’avant » en innovant. La BPI les aidera alors à trouver des moyens de financement.

Regardez Ségolène Royal sur I>Télé :