Zone euro : Les pays fragiles écrasés par une dette de 3149 milliards

Les dettes des États fragiles des pays de la zone euro s’élèvent à 3149 milliards d’euros. Comment les neutraliser ?

3 149 milliards d’euros, c’est le montant des dettes contractées par les états fragiles de la zone euro en situation de grand risque.

Dans le détail :

– L’Italie : 1874 milliards d’euros.

– L’Espagne : 709 milliards d’euros.

– Le Portugal : 185 milliards d’euros.

– La Grèce : 381 milliards d’euros.

Dans l’immédiat, il faut absolument neutraliser ces dettes. Si l’on estime que les deux tiers de cette somme est complètement perdu, il faudrait que la zone euro dispose immédiatement de 2000 milliards d’euros. Où trouver cet argent ? C’est tout l’enjeu du sommet de ce soir.

Les tuyaux ne manquent pas.

– La BCE ? Non, les allemands refusent catégoriquement que l’on utilise la planche à billet.

– Le FMI ? Oui, mais ses moyens sont limités

– Les États ? Non, ils sont surendettés.

– Le FESF ? Oui, il sera utilisé comme bouée de sauvetage à condition qu’il en ait les moyens. Il faut donc lui faut trouver minimum 2000 milliards d’euros pour calmer le jeu. Et pour les trouver, il est bien possible que l’on aille les chercher en Chine.